EspañolEnglishFrançaisDeutschItalianoРусский中文(漢字)

CODE DE CONDUITE POUR LE TOURISME OISEAU "OISEAUX EN EXTREMADURA"

1. Le bien-être des oiseaux doit passer en premier.

L'observation des oiseaux ne peut pas leur nuire. Chaque fois que nous voyons que notre activité ou notre présence peut être une nuisance ou un problème pour les oiseaux ou d'autres êtres vivants, nous devons abandonner notre
exercice, suivant le principe de prudence.

2. L'habitat doit être protégé.

Toute altération que nous provoquons dans l'habitat, peut avoir une influence négative sur les oiseaux et le reste de l'écosystème:

– Ne laissez aucun déchet.
– Ne fait pas mal, collecter ou modifier la flore ou d'autres éléments de l'environnement.
– Évitez de sortir des sentiers, routes ou passages.
– Ne faites pas de bruit excessif et ne parlez pas d'une voix très forte, causant des nuisances à la faune et aux autres observateurs.

3. Ne modifiez pas le comportement des oiseaux.

Il est essentiel de ne déranger les oiseaux à aucun moment, mais surtout en période de reproduction et de reproduction (puisque nous pouvons provoquer son échec reproductif) et en hiver (lorsque des conditions défavorables entraînent une perte d'énergie difficile à compenser):

– Tenez-vous toujours à l'écart des nids, colonies de reproduction et gîtes. En caso de haberse acercado inadvertidamente, retirer immédiatement.
– Évitez d'utiliser des allégations ou des enregistrements pour attirer les oiseaux, surtout pendant la saison des amours, car la dépense énergétique et l'exposition aux prédateurs peuvent être mortelles.
– Utilisez des instruments optiques appropriés pour l'observation à distance et des vêtements colorés discrets pour minimiser l'impact visuel.
– Il est également recommandé d'avoir des publications spécialisées et dans la mesure du possible avec les services de guides spécialisés pour mieux profiter de l'expérience et éviter les impacts dus à l'ignorance.
– Utilisez les observatoires et autres espaces créés pour l'observation des oiseaux.

4. Ne harcelez pas les oiseaux rares ou protégés.

Espèces d'oiseaux rares, les randonnées qui apparaissent soudainement dans une zone et les espèces protégées ont tendance à susciter un très fort intérêt qui peut aboutir à l'afflux massif d'observateurs dans une zone spécifique.
Compte tenu de la fragilité de ces espèces, choisir de ne pas contribuer à augmenter le risque d'inconfort.

5. Respecter la réglementation sur la protection du milieu naturel et signaler les impacts.

Lois et règlements pour la protection de la nature (y compris des réglementations spécifiques pour les aires protégées et liées aux espèces) doit être connu et respecté de tous, spécialement, par ceux qui pratiquent des activités de loisirs en milieu naturel. En cas de comportement inapproprié ou de détection d'animaux blessés, empoisonné ou mort, appeler immédiatement les téléphones:

– Comportements inappropriés: SEPRONA (Tfno: 924205761)
– Animaux morts ou apparemment empoisonnés: SOS Poison – 900 713 182
– Animaux blessés: Service de récupération de la faune du gouvernement d'Estrémadure 900 35 18 58

6. Respecter les droits des propriétaires agricoles et des autres personnes.

N'accédez jamais à des fermes privées sans l'autorisation du propriétaire, suivez toujours leurs directions, éviter l'accès à des dates ou des zones non autorisées. Respecter l'activité des autres personnes dans la zone et l'activité agricole et d'élevage de la zone.

7. Informations à l'administration compétente sur les nouveaux oiseaux aperçus

Vous devez informer la Direction générale de l'environnement (Tfno: 924930097) dans le cas où une nouvelle espèce est aperçue.

_footer_copyright_text